L’espace répond

Photographe Personnage curieux

Lors de la troisième résidence du Collectif Momentum

à Teyran (34),

l’écriture a croisé la danse.

Deux danseuses, l’une se déploie, l’autre ne se déploie pas encore. Dans le silence. Comme en attente.

Tour à tour proie et prédateur, chaque corps teste la voûte et sort de la pénombre. Expulsion, rétraction, avancée sur la piste devant soi désignée, réitérée, réinventée. Ralenti des postures – désordonnance / réordonnance. Les corps aux aguets recueillent des indices et répondent aux  échos. Lecture par la peau, le sol, les chaleurs, les vibrations, les silences, les frémissements, les ondes. Impact des bras, des jambes et des torses engagés qui oscillent, frémissent, esquivent, esquissent, feintent, décochent et collectent des empreintes dans les franges de l’espace. Opportunité de stases et de résonances.

Le vertige maîtrisé des danseuses nous parle du glacis de la matière tant banale que singulière et universelle. Dans l’espace s’accomplit une écoute, un dialogue, une métamorphose. L’âme devenue duelle – animale et fragile – capture son et mouvement, respiration et lumière, confrontation et apaisement.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s