Ce soir, il prendra des nouvelles de son frère

« Tout, sans exception, même le plus bas, une fois nommé, accroît son existence, accentue son indépendance, devient somptueux» Les solidarités mystérieuses, Pascal Quignard, 2011

Il étire son dos engourdi. Se lève avec beaucoup de joie. Grelote de la froidure de la chambre. Constate le silence au-dessus des eaux du bassin. Relève 0°C sur le thermomètre accroché au clou du pignon nord. Il se recouche un roman à la main jusqu’à l’aurore.

Il relit le passage sur les esseulés et soulève le menton, pensif. Qu’il éprouve la lumière et surgissent les cathédrales de Monet. Les souvenirs l’envahissent sans faire ombre, ils colorent et rehaussent le présent. Ainsi en est-il des falaises blanches le long du trajet qui menait à la plage. Présentes, inaccessibles puis absentes. Paysage repoussoir qui de par son intensité a cristallisé des pans de vie. Un morceau de craie entraperçu et reparaît l’impossible flashback.

De la page 103 s’échappent des senteurs épicées comme s’il avait parcouru l’ancienne route des Indes. Il frémit. Comme il encaisse l’écriture. Comme il s’impressionne de la lecture. Il tremble. La foultitude des révélations. De l’énergie. De la croissance. Des pertes collatérales. De la mise à plat. De l’aboutissement et du déchu. Du destin. Autrement dit, il recueille en quelques secondes désarmantes le pèlerinage accéléré de la passion jusqu’à l’oubli. Il vacille.

Une lueur d’un rose doré se lève. Il soulève le plaid qui le recouvre, frissonne sous l’eau glacée du puits et savoure son café. Son paletot mis, il franchit le portail tout sourire et se dirige vers le chemin. Ce soir, il prendra des nouvelles de son frère.

26 janvier 2016

© Catherine Robert

Catégories :Non classé

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s