Berlin 2008 E04

Nous nous jetons sur les banquettes de skaï gris tacheté, mon visage encore contrarié de la perte de mes lunettes et toi, penchée sur mon oreille gauche. La fille en face de nous ignore notre couple, de sa main gantée elle remet le bouchon sur le litre de vin blanc qu’elle range avant de se lever. A côté d’elle, une femme plus âgée mord avec vigueur dans un pain au salami, faisant voltiger les graines de céréales autour d’elle, sa voracité entrecoupée de propos adressés à elle seule.

Catherine Robert

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s