Berlin 2008 E38

  1. La promesse d’une lettre et d’un rendez-vous

– Je suis le témoin, absente au paysage, une abstraction, saoule des kilomètres parcourus. Cœur blanc fissuré de timidité, Emin se taisait. Nous nous séchions et observions l’agitation de la ville. Ceux qui sortaient du supermarché, les bras chargés de bières. Celle qui se déhanchait, le petit sac de bowling bleu turquoise au bout de la main gauche. Celui qui suivait des yeux la fille rousse. Nous riions en ramassant nos sacs adossés au mur du garage Marika. Je chantais comme cloche vibrait. Lui avait la simplicité des pierres.

Catherine Robert

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s