Berlin 2008 E46

  1. Des années plus tard

Aujourd’hui je me réchauffe. Seul dans une monumentale salle de musée provincial, je suis englouti par un mystérieux tableau. Les Énervés de Jumièges ont dérivé sur la Seine, confiés à Dieu après qu’on leur eût coupé les tendons des muscles. Ils étaient fils de Clovis II, rebelles et vaincus. Je ressens une piqûre, de celles qui suscitent imagination et souvenir.

Catherine Robert

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s