Clair-obscur 2

Pourquoi « l’île des morts » ? Pourquoi pas « la Passe des vivants » ? Il n’est que de songer à la vidéo de Bill Viola, long voyage vers Cythère. «Il n’y a que l’amour » disait mon grand père sur son lit de mort. Le beau passage. Le souvenir d’enfants heureux. De ma grand-mère à l’agonie. L’empreinte de l’ange. Cythère, l’île des plaisirs.

 

Christel

[à propos de L’île des morts]

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s