À propos de Michel Cassé

L’alcool stimulant m’a désinhibé. J’ai rangé le flash, la vie allumée s’est mise à danser, qui coule en moi – je veux me noyer- réservoir de mes rêves. Sa force étoilée nous fait briller la rue.

Pascal

Adolf Schaller

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s