Le déchiré d’un geste

Elle marche/ elle se balance

Elle franchit/elle traverse un fragment du temps

Elle perd pied/elle glisse

  Vide, rien et silence

–       Alors elle a crié en panoplie de souffles/ elle a glissé

–       Elle a glissé jusqu’à la chute

 

Syncopale comme le déchiré d’un geste

 

Du plus loin du couloir        D’une course effrénée elle a glissé jusqu’à la chute

 

Chaos/ plus rien

 

Infimes battements de corps/battements de cœur/essoufflement/suffocation/attente

 

Attendre le retour du bleu, le battement sous la peau, la veine sous la peau

 

Revenir en ces vies, en ces lieux

 

Ouvrir les yeux à nouveau

Ouvrir la bouche à nouveau

Je me berce/je contre/je franchis…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s