Musique de chambre (l’amour)

Dessin de CR, d’après un dessin d’Albert André

Exposition aux Archives départementales du Gard, du 10 octobre 2019 au 29 mars 2020


Turbulences parfois dans le jardin… Agostina la solitaire aux mains pâles, l’une contre la margelle, l’autre parcourant son corps chaud de soleil. Jours heureux sous les pins malgré le mal qui l’avait prise.

le mal ou le mâle ? le saurais-je un jour ? pour à jamais me perdre…

Pour à jamais nous perdre. Perdre la notion du temps, de la couleur, des couleurs, vermillonnages, ramages. Tourbillon de lumières chamarrées, plumages en ronde de paons. Musique de chambre en boucle, chambres closes sur chevelures bouclées. Chambre amoureuse malgré les frimas.

enfin évadée !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s