Rêverie

Dessin de MR, d’après un dessin d’Albert André

Exposition aux Archives départementales du Gard, du 10 octobre 2019 au 29 mars 2020

 


Nue, allongée sur l’herbe, Agostina rêve.

À l’ombre du pin parasol

dans le parfum des lys.

Les bras étendus à la ligne des arbres,

elle se demande si la journée sera douce et colorée

ou violemment fauve et bigarrée,

parsemée d’ocelles et d’oiselles alanguies dans les fleurs du jardin.

Enfances végétales coupées

-et la musique fuse-violons et pianos.

O, aller dehors !

Sortons, dansons !

Je peindrai chaque fleur

que tu effleures cheveux au vent.

Tapis sous les pins, loin des feux du front,

ils rêvent d’elle, de son corps lisse,

de se perdre en elle pour toujours à Laudun.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s